on stage
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après midi automnal [Jacob C.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Elena White
.: white flower ::.
avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : - Étendue sur la scène
Citation : [How much longer will it take to cure this...]
Date d'inscription : 02/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Pâle & Frêle Ophélia
[État/Humeur]: Contrôlé, comme toujours
[Coté coeur?]: Rêve & Contradiction

MessageSujet: Après midi automnal [Jacob C.]   Mar 6 Nov - 21:48

C'était samedi. Un beau samedi ensoillé d'automne. Les arbres démontraient sans doute pour la dernière fois leur couleurs chaudes avant l'hivers. Il faisait frisquet et les manteaux étaient de mise mais les rayons du soleil venait réchauffer la peau, créant un effet de tièdeur agréable. C'était une journée parfaite pour prendre une marche dans le grand parc à travers les petits sentiers border d'arbre.

Elena y était, texte en main, vêtue d'un long manteau beige et d'un écharpe rouge, ses cheveux remontés, laissant tomber quelques mèches chataines sur son visage réfléchit. Son front était légèrement plisser, témoignant de sa concentration. Le matin même, elle s'était permit de faire la grâce matinée puis était aller manger un morceau avec Lola mais avait refuser gentiment de l'accompagner dans les boutiques : elle n'avait pas le coeur à ça. La demoiselle avait donc pris le chemin pour le grand parc, bien décidé à prendre de l'avance sur son texte. Bien sur, le fait de connaitre son texte était très important pour elle mais il lui fallait absolument quelque chose pour occupée sont esprit car elle ne voulait pas penser à lui, ce qui était presque impossible puisqu'il jouait Hamlet!

Elena s'arrêta finalement sur le petit pont au dessu du ruisseau qui faisait le tour du parc. Elle lâcha des yeux les répliques d'Ophélie un moment puis s'accota sur le rebors en pierre, laissant planer son regard vers les mouvements de l'eau ondulant lentement au fil du vent. La jeune femme prit une grande inspiration puis soupira de plus belle. En regardant son reflet aquatique, elle vit une autre ombre apparaitre à ses cotés.

_________________

* * *
[ Elena White ]
HOW CAN I DECIDE WHAT'S RIGHT

WHEN YOU'RE CLOUDING UP MY MIND

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snowhite02.skyrock.com/
Jacob Clayton
Charmant Baratineur
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 26
Localisation : Shakespear Theater, enfin si vous trouvez pas essayez donc le bar
Citation : Méfiez vous des appararence, les gens ne disent pas se qu'ils pensent...
Date d'inscription : 11/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Metteur en scène
[État/Humeur]: Vexé et Prétencieux
[Coté coeur?]: Parce que vous croyez au relation sérieuse vous ?

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Mar 6 Nov - 23:23

"J'ai entendu un peu parler aussi de vos peintures. Dieu vous a donné un visage, et vous vous en faites un autre vous-mêmes ; vous sautillez, vous trottinez, vous zézayez, vous affublez de sobriquets les créatures de Dieu, et vous mettez au compte de l'ignorance votre impudicité ! Allez ! je ne veux plus de cela : cela m'a rendu fou. Je le déclare : nous n'aurons plus de mariages ; ceux qui sont mariés déjà vivront tous, excepté un ; les autres resteront comme ils sont. Au couvent ! allez !"

C'était la voix de Jacob Clayton qui se faisait entendre sur ce pont qui passait au dessus d'un petit ruisseau dont l'eau était si claire qu'elle faisait penser à un mirroir. Ces paroles, tirée de la pièce Hamlet de Shakespear, était la réponse aux paroles que se disait doucement Elena qui essayait d'apprendre son texte, tout en songeant à autre chose.
Jake connaissait son texte, voilà pourtant bien longtemps qu'il n'avait pas joué cette pièce, mais, du temps où il était encore acteur, il avait eu le privilège de joué le rôle Hamlet de cette pièce et vu que c'était la pièce prévu au Shakespear Theater, il avait eu tout le loisir de relire son texte. Une fois avait suffit à entrer une seconde fois dans la peau de ce personnage.

Le metteur en scène s'installa aux côtés de Lena, s'accouda sur la rembarde du pont, observant à son tour l'eau claire. Son portable toujours dans sa poche, au cas où il sonnerait, même si le coup de file qu'il attendait ne viendrait jamais, l'espoir fait vivre..
Il regarda un instant Elena, lui souriant en guise de bonjour puis déclarant en reportant son attention sur le ruisseau :

"On avait fait un malheur ce soir là, tout le monde s'étaient levés pour nous acclamer. Je n'est pas oublier mon texte n'est ce pas ?
"Alors miss White, comment vas-tu ?"


Dernière édition par le Mer 7 Nov - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena White
.: white flower ::.
avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : - Étendue sur la scène
Citation : [How much longer will it take to cure this...]
Date d'inscription : 02/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Pâle & Frêle Ophélia
[État/Humeur]: Contrôlé, comme toujours
[Coté coeur?]: Rêve & Contradiction

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Mer 7 Nov - 6:46

"... Au couvent! Allons! et vite! Adieu!"

Elena se retourna brusquement en entendant les vers d'Hamlet et son coeur se serra dans sa poitrine. Ce n,est qu'en voyant son metteur en scène arriver qu'elle se sentit stupide d'avoir sentit une tel émotion monter en elle. La jeune femme lui sourit à son tour en signe de réponse à son bonjour.

"On avait fait un malheur ce soir là, tout le monde s'étaient levés pour nous acclamer. Je n'est pas oublier mon texte n'est ce pas ?"

Elena redoubla son sourire, toujours curieuse d'en entendre plus sur la vie antérieur du metteur en scène autrefois comédien.

" Oh ! que voilà un noble esprit bouleversé ! L'oeil du courtisan, la langue du savant, l'épée du soldat ! L'espérance, la rose de ce bel empire..."

Elena s'arrêta dans son élan, se frustrant contre elle même de toujours bloquer sur ce passage bien précis.

" ... la rose de ce bel empire, le miroir du bon ton, le moule de l'élégance... Ah! Mais ce serai tellement plus facile si toi tu me donnait la réplique plutot que cet imbécile briseur de poignet!" lança t'elle sans réfléchir et d'une façon bien brusque qu'on ne lui connaissait pas.

La demoiselle revint tout de suite à elle, un peu gêner d'avoir sortit ainsi de tel propos sur un collègue et surtout sur un ami cher.

" Moi, je vais bien! Il faut plutôt s'inquiété pour Hamlet..." marmonna t'elle presque pour elle même.

Elena posa un silence et regarda son reflet dans l'eau du ruisseau puis se tourna vers Jacob après un instant, son sourire chaleureux revenu sur ses lèvres rosées.

" Dit moi Jake, pourquoi Ophélie et pas une autre? " demanda t'elle, curieuse, de sa voix douce.

[non non! c'est pas ça la question don je te parlait ... sa viendra!^^]

_________________

* * *
[ Elena White ]
HOW CAN I DECIDE WHAT'S RIGHT

WHEN YOU'RE CLOUDING UP MY MIND

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snowhite02.skyrock.com/
Jacob Clayton
Charmant Baratineur
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 26
Localisation : Shakespear Theater, enfin si vous trouvez pas essayez donc le bar
Citation : Méfiez vous des appararence, les gens ne disent pas se qu'ils pensent...
Date d'inscription : 11/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Metteur en scène
[État/Humeur]: Vexé et Prétencieux
[Coté coeur?]: Parce que vous croyez au relation sérieuse vous ?

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Mer 7 Nov - 15:59

[Aarg mais en plus elle me fait mariné ! Attention sinon je te fait un remix de Roméo & Juliette, plus Cyrano plus toute les histoire d'amour avec ton Phen ^^ !]

"Ah! Mais ce serai tellement plus facile si toi tu me donnait la réplique plutot que cet imbécile briseur de poignet!"

Jake sourit, détachant avec peine son regard de ce si beau ruisseau, dont le bruit de l'eau qui ondulait joyeusement apaisait quiqu'onque. Il porta donc son attention sur la jolie blonde qui était à ses côtés, parlant de ce cher Hamlet, ou plutôt Phoenix Howard, disant que cela aurait été plus simple si c'était son metteur en scène qui lui donnait la réplique. Jacob émit un petit rire nostalgique. Repensant au temps où c'était lui sous les projecteurs, lui qui jouait les plus grands rôle, lui qui ressevait les tonnes de fleurs que le public lançait, lui qui se saluait sous les acclamations de ceux qui l'avait écouter parler, jouer, cris, chanter, danser, rire.. Mais ce temps était à présent bien révolu, et ce n'est pas qu'il s'en plaignait. Il aimait beaucoup faire la mise en scène, et était ravi de pouvoir faire les pièces à sa sauce, il était heureux d'être "le maitre du jeu" et son travail derrière le rideau le satisfaisait beaucoup. Cependant il lui arrivait parfois d'envier ces jeunes acteurs pleins de rêves qui répétait les rôles qu'on lui avait jadis attribué.

"J'avoue que ce n'est pas une sollution que je rejetterais si j'en avait le choix. Mais il en faut bien pour rester derrière le rideau non ?"

Pourquoi Ophélie et pas une autre demandait-elle la belle Elena, qui ne semblait pas vraiment approuver la décision de Jacob sur ce point. Pourquoi ? Etait-ce à cause de l'idylle qu'elle devait partager avec Hamlet, donc Phoenix ? Sans doute, Jake doutait que ce soit parce qu'elle devenait folle. ^^
Le metteur en scène plaça sa main, comportant plusieurs grosses bagues, de valeur ou non, dans le dos de Lena. Comme pour la reconforter, mais lui lançant un regard grave, comme si il avait une grave nouvelle à lui annoncer.

"Ma chère Elena, si je t'es donné ce rôle, c'est que je suis persuadé que tu vas très bien l'interprété. Et si c'est Phoenix qui joue Hamlet ce n'est pas un hasard non plus. Je suis peut être un peu sadique sur les bords, mais j'aime beaucoup votre duo, et vous arrivez très bien à jouer tout les deux. Aussi, n'oublie pas que c'est à Hamlet que tu parles lorsque tu récite ton texte, pas à Phen."


Dernière édition par le Mer 7 Nov - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena White
.: white flower ::.
avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : - Étendue sur la scène
Citation : [How much longer will it take to cure this...]
Date d'inscription : 02/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Pâle & Frêle Ophélia
[État/Humeur]: Contrôlé, comme toujours
[Coté coeur?]: Rêve & Contradiction

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Mer 7 Nov - 18:36

La demoiselle sentit la main réconfortante de Jacob dans son dos. Ce geste la rassura, l'apaisa.

"... Je suis peut être un peu sadique sur les bords, mais j'aime beaucoup votre duo, et vous arrivez très bien à jouer tout les deux. "

Elena ne pu s'empêcher de sourire. Pour sur qu'il devait aimer leur duo pour les faire jouer une seconde fois ensemble de la sorte! Oui, il devait être sadique à quelque part, ce Jake ... mais après tout, elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir, non? C'était lui le metteur en scène, il savait ce qu'il faisait.

"Aussi, n'oublie pas que c'est à Hamlet que tu parles lorsque tu récite ton texte, pas à Phen."

La jeune femme leva les yeux brusquement du ruisseau et regarda Jacob. Était-il entrain de lire dans ses pensées ou était-elle si incapable de cacher ses émotions? Sa réaction en disait déjà bien long. La vérité était qu'elle ne savait plus ou donner la tête. C'était trop de question, trop d'émotion contradictoire...

" Jake? " Fit elle en regardant à nouveau l'eau qui faisait son chemin sous le pont. Quand elle sentit son regard se poser sur elle, elle le regarda avec sérieux. Il était le seul à pouvoir lui répondre...

" T'es t'il déjà arriver de confondre le rôle de toi même? De ne plus savoir démêler le jeu de la réalité? "

Car effectivement, c'était la seule explication possible qui lui était venu en tête. Il était impossible qu'il en soit autrement. Du moins, elle en était presque certaine car elle ne voulait pas accepter la deuxième option, elle ne voulait même pas y penser.

_________________

* * *
[ Elena White ]
HOW CAN I DECIDE WHAT'S RIGHT

WHEN YOU'RE CLOUDING UP MY MIND

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snowhite02.skyrock.com/
Jacob Clayton
Charmant Baratineur
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 26
Localisation : Shakespear Theater, enfin si vous trouvez pas essayez donc le bar
Citation : Méfiez vous des appararence, les gens ne disent pas se qu'ils pensent...
Date d'inscription : 11/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Metteur en scène
[État/Humeur]: Vexé et Prétencieux
[Coté coeur?]: Parce que vous croyez au relation sérieuse vous ?

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Mer 7 Nov - 18:49

Les paroles du metteur en scène semblait avoir affecté la jeune femme, car elle posa de nouveau un regard soucieux sur le ruisseau, semblant dans ses pensées. Jake, retira lentement sa main du dos de Miss White, attendit qu'elle parle, se qui ne se fit pas attendre, déjà il entendit murmurer son prénom, elle allait lui poser une question. Jacob détourna le regard de l'eau et le pose sur le visage soucieu d'Elena, qui elle continuait son observation. Au bout de quelque seconde elle commença à parler.

"T'es t'il déjà arriver de confondre le rôle de toi même ? De ne plus savoir démêler le jeu de la réalité ?"

Ces paroles eurent pour effet d'entamer une intense réflexion dans l'esprit de Jake. Où voulait-elle en venir ? La question n'était pas bien dure, et même évidente. Le metteur en scène sourit, regardant d'un air protecteur Elena, replaçant sa main où elle était, lui frottant son dos d'un geste amical, comme pour lui tenir chaud.
Cependant, il réfléchis à se qu'il pouvait bien répondre à cela. En réalité, cela ne lui était pas vraiment arrivé, il ne pensait même pas que cela soit très possible, pour une personne normalement constituée en tout cas. C'est pour cela, que ce qu'il allait dire, il fallait qu'il le prépare soigneusement dans sa tête. Car c'était un sujet qui ne devait pas plaire beaucoup à Elena, voir pas plaire du tout du tout. Jacob réfléchis donc, et tarda à répondre, au bout d'une minute, il se résigna à parler comme cela lui venait, faute d'avoir le temps de songer d'avantage.

"Et bien.. Pas vraiment.. Ecoute Elena, je pense plutôt que dans ton cas, ce n'est pas un problème de mélanger la réalité de la scène.. Ce serait plutôt parce que la réalité et la scène se ressemble beaucoup tu ne pense pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena White
.: white flower ::.
avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : - Étendue sur la scène
Citation : [How much longer will it take to cure this...]
Date d'inscription : 02/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Pâle & Frêle Ophélia
[État/Humeur]: Contrôlé, comme toujours
[Coté coeur?]: Rêve & Contradiction

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Jeu 8 Nov - 3:06

Elena jetta un regard à Jacob, confuse.

" Je ne sais plus " Murmura t'elle. La réponse de son metteur en scène lui avait fait l'effet d'une seconde question encore plus difficle à résoudre. Elena sentait les yeux lui piquer, tentant de se reprendre pour éviter de se ridiculiser une fois de plus devant quelqu'un pour qui elle avait beaucoup d'estime.

" Non pas que je suis incapable de sortir du personnage... je ne me prend pas pour elle, loins de là! C'est que ..."

Elle s'arrêta un instant. Elena ne l'avait jamais dit d'une façon aussi claire à quiquonque et le dire à haute voix, c'était s'en rendre compte réellement, l'accepter... Ce qu'elle avait un mal fou à faire.

" Il ... Il y a des sentiments d'Iseult qui sont encore bien présent en moi et ... je n'arrive pas a les laisser allé."

Elena prit une grande inspiration. Elle n'avait pas prit totalement en considération ce qu'avait dit Jake, ce qu'elle aurait du faire, car ce n'était peut être pas Iseult qui les ressentait, justement, mais bien Elena. Parcontre, elle avait ignorer la question involontairement, trop entêté à croire qu'elle n'aimait pas Phoenix, que c'était Iseult qui aimait Tristan. Elle ne pouvait pas concevoir la véritable option qui s'offrait à elle : la jeune demoiselle ne voyait que la un simple manque de professionalisme de sa part. Et pourtant... C'était si simple! Elena ne pouvait pas laisser aller ses sentiments puisqu'ils étaient véritables!

_________________

* * *
[ Elena White ]
HOW CAN I DECIDE WHAT'S RIGHT

WHEN YOU'RE CLOUDING UP MY MIND

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snowhite02.skyrock.com/
Jacob Clayton
Charmant Baratineur
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 26
Localisation : Shakespear Theater, enfin si vous trouvez pas essayez donc le bar
Citation : Méfiez vous des appararence, les gens ne disent pas se qu'ils pensent...
Date d'inscription : 11/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Metteur en scène
[État/Humeur]: Vexé et Prétencieux
[Coté coeur?]: Parce que vous croyez au relation sérieuse vous ?

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Mar 13 Nov - 22:00

Jake observa Elena, d'un regard de grand frère. Ce qui lui arrivait très rarement, la plupart du temps ce n'était pas un regard de grand frère qu'il jettait au jolie blonde, mais un autre, que je m'abstiendrais de préciser, je pense de vous avez, de toutes manières, déjà deviné duquel il s'agissait. Ceci, le troubla un instant. Ce regard, Ooh comme il le haissait. C'était ce même regard qu'il lançait à sa jeune soeur, celle qui l'avait par la suite abandonné, celle qui l'avait laisser sans une nouvelle... Mais la je m'égare.
Lançant un regard circulaire sur le paysage qui l'entourait, Jacob ne s'y intéressait pourtant guère. Il réfléchissait à se qu'il pouvait répondre à Lena. Qu'est ce qu'il pouvait bien lui dire ? Il hésita longuement entre une méthode direct, et une méthode indirect. Se persuadant que la méthode la plus douce était sans doute la plus sur et la plus raisonnable. Ce qui était probablement vrai, mais Jake n'avait jamais été raisonnable. Si bien que, après quelques racclements de gorges, avoir tournée plus de sept fois la langue dans sa bouche, après avoir réfléchis au discour qu'il allait adopté, il ne trouva rien de mieux à dire, de sa voix hésitante et provocante que...

"Tu sais se que je pense Lena ? Ce que je pense c'est que les sentiments dont tu me parle et que tu semble ne pas pouvoir te débarasser, ce n'est pas ceux de Iseult pour son beau Tristan, c'est ceux de Elena White pour son cher Phoenix Howard."

Regardant, intensivement Elena, il prit concience qu'après coup de ce qu'il avait dit et tenta de se rattraper discrètement et déclarant, reposant son regard sur le cour d'eau :

"Mais après, je peux me tromper."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena White
.: white flower ::.
avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : - Étendue sur la scène
Citation : [How much longer will it take to cure this...]
Date d'inscription : 02/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Pâle & Frêle Ophélia
[État/Humeur]: Contrôlé, comme toujours
[Coté coeur?]: Rêve & Contradiction

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Mar 13 Nov - 22:38

"...ce n'est pas ceux de Iseult pour son beau Tristan, c'est ceux de Elena White pour son cher Phoenix Howard."

Elena laissa échapper un rire nerveux. Il devait plaisanter, ce n'était pas logique ... Quand elle releva les yeux en voyant qu'il était très sérieux, elle perdit son sourire et le dévisagea longuement. Lena refusait d'accepter cette réalité et en la refoulant, elle sentit une frustration monter en elle.

"Mais après, je peux me tromper."

" C'est absurde!" lança t'elle, tentant de se contrôler avec peine. " Je ne peux pas ... l'aimer."

L'aimer. L'aimer lui. Cela avait un goût si doux... et pourtant, en réalisant à qu'elle point cette idée lui était douce, elle n'en fut que plus en colère. Elle ne pouvait pas l'aimer! Ou plutôt, elle ne voulait pas! Lena retourna son attention vers Jacob.

" Écoute... J'ai beaucoup de respect pour toi, Jake, et tu le sais bien... mais je crois que sur ce coup la, tu te trompe."

Elena repensa alors à la soirée ou il l'avait entrainer sous la pluie, ou il avait été si froid avec elle. Son coeur se serra. Non, elle ne pouvait pas s'attacher a lui de la sorte.

" Et d'ailleur, si c'était vrai, lui, il ne tient pas à moi de cette manière! Alors à quoi ça rimerai, dit moi? Si tu tiens vraiment a ta troupe, pourquoi me met tu ses idées en tête? C'était du théâtre, Jake! Du théâtre! Pourquoi as t'il ...? "

Lena se tue en repenssant au baiser que Phen et elle avait échanger sur scène, réalisant qu'elle s'emportait littéralement pour un rien et confirmant les pensées de son metteur en scène. Elle essuya brusquement une larme qui était venu se glisser sur sa joue pâle. Elena se sentit horriblement mal, blessée dans son orgeuille.

" Excuse-moi. Je suis très stressée depuis un moment et j'ai l'impression que tout est en ordre pour me faire craquer."

Elena leva ses yeux vers Jacob. Elle éprouva alors un élan d'affection pour lui qui était là à l'écouter, lui qui n'était pas qu'un metteur en scène. Elle en voulait plus l'ennueyr plus longtemps avec ses émotions et ses problèmes.

" Merci Jake." Lui dit elle simplement en posant un légé baiser sur sa joue. " On se voit Lundi aux répétitions."

_________________

* * *
[ Elena White ]
HOW CAN I DECIDE WHAT'S RIGHT

WHEN YOU'RE CLOUDING UP MY MIND

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snowhite02.skyrock.com/
Jacob Clayton
Charmant Baratineur
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 26
Localisation : Shakespear Theater, enfin si vous trouvez pas essayez donc le bar
Citation : Méfiez vous des appararence, les gens ne disent pas se qu'ils pensent...
Date d'inscription : 11/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Metteur en scène
[État/Humeur]: Vexé et Prétencieux
[Coté coeur?]: Parce que vous croyez au relation sérieuse vous ?

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Sam 1 Déc - 0:19

Jacob éclata de rire. Un rire joyeux et inocent. Les problèmes sentimentaux de miss White, l'amusaient quelques peu, la jeuneusse.. Tout cela le faisant médité inconciemment sur ce qu'avait dit Anna Ferderson, c'était bien dans ces moments là que la différence d'âge se faisait sentir.

Cependant, bien qu'Elena pensait que notre cher metteur en scène avait tord, Jake savait que tout ce qu'il avait dit allait trotter dans la jolie tête de la demoiselle, et qu'elle allait y voir enfin la vérité. En effet, l'évidence était vraiment.. très évidente dans le cas présent, et elle se rendrait bien vite compte de cela, bien que, je l'ai déjà dis, lorsque vous êtes les acteurs principaux de la scène, l'évidence à tendance à être.. moins évidente.

Lena était sur le point de partir, saluant Jake, lui donnant rendez vous au théatre le lundi qui venait. Celui ci lui sourit un instant, s'appropriant la main de sa belle interlocutrice, la gardnat deux minutes dans la sienne avant de la porter à ses lèvres pour lui faire, tel un gentleman le baise main, ne la quittant pas les yeux, de son regarda apaisant et rieur.

"A bientôt ma chère, réfléchit à ce que je t'ai dis, tu connais la vérité au fond de toi, et pour une fois, je vais te laisser faire la mise en scène de ta vie et tes idées, ainsi que d'écrire le scénario. Une seule remarque : il n'a yeux que pour toi ma belle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena White
.: white flower ::.
avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : - Étendue sur la scène
Citation : [How much longer will it take to cure this...]
Date d'inscription : 02/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Pâle & Frêle Ophélia
[État/Humeur]: Contrôlé, comme toujours
[Coté coeur?]: Rêve & Contradiction

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Sam 1 Déc - 1:31

Alors qu'Elena était certaine de quitter son ami, celui-ci retint avec douceur la main de la jeune femme. L'air intriguer qui se dessinait sur ses traits délicats se transforma en large sourire sincère. Lena éprouva une bouffé de sympathie pour l'homme qui se tenait devant elle et réalisa à qu'elle point elle était attacher à son metteur en scène. Ils restèrent ainsi un bon moment, sans parler, juste se dévisager car rien n'avait besoin d'être dit.

Puis, Jake prit la parole, poète, fidèle :a lui même, lui explicant qu'elle trouverait la réponse en elle et la jeune femme se dit que son esprit était bien trop troublée pour y voir claire pour le moment. En lka fixant de ses irrésistibles yeux chocolats, il ajouta :

" Une seule remarque : il n'a yeux que pour toi ma belle."

Le coeur d'Elena White se serra si fort qu'elle cessa de respirer quelques secondes. Malgrés elle, ses joues prirent une couleur rosé, adorable, mais qui la rendait terriblement furieuse contre elle même.

" Je ..." Murmura t'elle. " Vraiment? "

Elena se reprit, se rendant compte de ce qu'elle venait de dire. Après ce bref égarement, elle prit une grande inspiration et amena son regard claire vers Jake qui souriait, amusé.

" Et bien, si c'est le cas, tu diras a Monsieur Howard qu'il n'a pas besoin d'ennemi si il continue de traiter ceux qu'il aime de façon aussi rude. " Fit elle avec ironie. Elle sourit plus chaleureusement a Jacob pour le remercier et quitta lentement sa main.

La jeune femme tourna les talons et fit quelques pas avant de se retourner, marchant par derrière, elle lança avec bonne humeur et malice :

" Et lâche donc ce téléphone de temps en temps, Jake! Sinon, il risque de disparaitre mystérieusement ... parole de comédienne aliénée! "

C'était pour rire, pour le faire sourire mais, en ayant remarquer depuis quelques années la façon, brève et nerveuse, que Jacob avait de regarder son portable, elle savait qu'il y a avait quelques chose qui clochait. Elena n'aurait pu dire quoi pour le moment mais elle se promis de le lui demander un beau jour.

_________________

* * *
[ Elena White ]
HOW CAN I DECIDE WHAT'S RIGHT

WHEN YOU'RE CLOUDING UP MY MIND

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snowhite02.skyrock.com/
Jacob Clayton
Charmant Baratineur
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 26
Localisation : Shakespear Theater, enfin si vous trouvez pas essayez donc le bar
Citation : Méfiez vous des appararence, les gens ne disent pas se qu'ils pensent...
Date d'inscription : 11/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Metteur en scène
[État/Humeur]: Vexé et Prétencieux
[Coté coeur?]: Parce que vous croyez au relation sérieuse vous ?

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Sam 1 Déc - 14:22

Jake sourit à la remarque d'Elena : " Vraiment? " C'était pas croyable comme ils n'étaient pas discret sur leurs sentiments cest deux là. Tout deux épris l'un de l'autre, sans vouloir se l'avouer eux-même. C'était étrangement charmant et apaisant, quoi que parfois exaspérant lorsque ces deux personnages préféraient se quereller plutôt que de s'avouer leur sentiments, ce qui serait milles fois plus plaisant. Si cela durait, Jacob c'était promit de parier sur le temps qui leur restait avant de sortir ensemble, cela ferait peut-être rentrer un peu d'argent dans les caisses. Aussi avait-elle fait allusion à cette relation étrange, disant à monsieur Clayton de faire passer un petit message à Phoenix, sur ces mots le metteur en scène sourit, emit un rire à peine audible avant de déclarer de sa voix volupteuse et provocante :

"Le message sera passé mam'zelle, c'est juré"

Le douce Elena White commençait à s'en aller, de sa démarche empli de grace, ces beaux cheveux or virvoltant au gré de la bise fraiche de l'automne. Le metteur en scène restait là, accoudé sur la rembarde du pont, observant nostalgique l'eau qui coulait dans un bruit à peine audible et apaisant, jusqu'à ce qu'il se souvienne de l'existance de son téléphone portable qui attendait patiemment la prise en main de son propriétaire. Jake, d'un geste vif, avait sortit son portable de sa poche, l'enfermant dans ses doigts à espérer une fois encore qu'il sonne, et qu'elle l'appel. Ce geste qui pourtait était rapide, n'avait pas échapper à Miss White qui s'était retourné et avait déclarer de sa douce voix, sans se rendre compte de ce que Jake pouvait entendre dans ses paroles, pour la simple et bonne raison qu'elle ne savait rien de l'histoire de son metteur en scène :
" Et lâche donc ce téléphone de temps en temps, Jake! Sinon, il risque de disparaitre mystérieusement ... parole de comédienne aliénée! "
Jacob c'était contenté de sourire, ne sachant que dire sans trahir des émotions qu'il n'avait pas vraiment envie d'étaler. Il s'était retourné, le vent envoyant çà et là des mèche noisettes de ses yeux noué en queue de cheval, observant un instant Elena. Il ne pouvait pas lui en vouloir de cette remarque, elle ne savait rien, comme toute sa troupe fétich d'ailleurs. Les acteurs avaient assisté dans jamasi comprendre au sursaut de leur metteur en scène à chaque fois de son téléphone sonnait, ils l'avaient vu sans jamais savoir ce que cela signifiait courir comme un dingue décrocher, affichant une mine déçut à chaque fois. Jake était allé jusqu'à interrompre une répétion importante pour un coup de fil, et même quitter son siège dans le publique alors que sa troupe A jouait une première. Et cela sans jamais offrir une seule explication, se contentant de leur afficher ce même sourire qui était en ce moment sur ces lèvres, ce sourire amère et triste, luttant pour garder son air enjoué. Mais cela n'était pas très réussi.

"Tu n'oserais pas me le volé.."

Dit-il seulement, toujours l'air soudain triste, alors que deux minutes auparavant il était tout sourire. Puis il ajouta, cette phrase qu'il disait toujours depuis dix-huit ans à quiqu'onque lui demandait des explication :

"J'attends un coup de fil très important..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena White
.: white flower ::.
avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : - Étendue sur la scène
Citation : [How much longer will it take to cure this...]
Date d'inscription : 02/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Pâle & Frêle Ophélia
[État/Humeur]: Contrôlé, comme toujours
[Coté coeur?]: Rêve & Contradiction

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Sam 1 Déc - 19:27

"Tu n'oserais pas me le volé.."

Elena était revenue sur ses pas, lentement. Son regard rieur était redevenu sérieux.

" Non, en effet. Je n'oserais pas. " Répondit-elle lentement, avec douceur, déstabiliséee par le changement d'émotion du metteur en scène.

Elle arriva à la hauteur de Jacob et le dévisagea poliment. Que pouvait-il attendre de si important depuis des années? La jeune femme, d'aussi longtemps qu'elle pouvait se souvenir, avait connu Jacob Clayton ainsi, portable sur lui. Il était donc probable qu'il l'ai depuis plus de temps.

"J'attends un coup de fil très important..."

* ... et depuis combien d'année? * pensa t'elle

Elle baissa les yeux un instant puis, ressserant son texte vers sa poitrine, lui demanda avec chaleur.

" Est-ce que monsieur voudrait prendre une marche avec une amie? "

_________________

* * *
[ Elena White ]
HOW CAN I DECIDE WHAT'S RIGHT

WHEN YOU'RE CLOUDING UP MY MIND

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snowhite02.skyrock.com/
Jacob Clayton
Charmant Baratineur
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 26
Localisation : Shakespear Theater, enfin si vous trouvez pas essayez donc le bar
Citation : Méfiez vous des appararence, les gens ne disent pas se qu'ils pensent...
Date d'inscription : 11/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Metteur en scène
[État/Humeur]: Vexé et Prétencieux
[Coté coeur?]: Parce que vous croyez au relation sérieuse vous ?

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Dim 2 Déc - 17:12

Elena était sans doute troublée de ce changement radical, passant d'éclat de rire à reniflement sonore. Mais Jake ne versait pas une larme, il avait bien trop pleuré pour cela dix-huit ans auparavant, il n'avait quitté sa chambre durant toute un année, et maintenant, seule la nostalgique du sourire de sa soeur et le vide de son absence se lisait sur son visage, clos, on ne pouvait en savoir plus, acteur de nombreuses années, le metteur en scène jouait bien la comédie, mais ces talents étaient remis en question lorsqu'il pensait à ce coup de fil qu'il attendait, ne parvenait à jouer l'heureux..
Elle devait normalement avoir trente-trois ans, elle devait sans doute être mère de famille, mariée et devait avoir un travail. Elle avait vieillit, depuis ses quinze ans, mais Jacob n'avait aucune idée d'à quoi elle ressemblait à présent. C'était sa petite soeur mais il n'en savait pas plus sur elle que ces quinze première années. Elle pouvait être morte qu'il n'en serait même pas informé. Et pas un jour depuis dix-huit ans il n'avait cessé de ce maudir intérieurement, en fin de compte tout était sa faute, si seulement il n'avait pas fait l'idiot, il ne l'avait pas énervé, serait-elle parti avec le premier venu ?
" Est-ce que monsieur voudrait prendre une marche avec une amie? "
Cette remarque vint sortir Jake ce ses noires pensées, il leva les yeux et déposa son regard chocolat sur le visage d'Elena. Comme pour masquer ses émotions, il sortit des lunettes de soleil de la mode passé, les mis sur son nez, cachant au yeux de tous son regard triste, afficha un petit sourire avant de répondre :

"Volontié.. Tu pourras ainsi me poser les questions qui te brule les lèvres depuis tant de temps. Aussi, j'essairais de te répondre, au moins tu ne me prendras plus pour un fou la prochaine fois que je me jetterais sur mon téléphone."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena White
.: white flower ::.
avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : - Étendue sur la scène
Citation : [How much longer will it take to cure this...]
Date d'inscription : 02/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Pâle & Frêle Ophélia
[État/Humeur]: Contrôlé, comme toujours
[Coté coeur?]: Rêve & Contradiction

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Dim 9 Déc - 0:41

* Enfin un sourire! * pensa Elena, soulagée de lui avoir fait du bien et qu'il accepte sa proposition.

La jeune femme lui sourit, radieuse et passa son bras autour du sien pour enjamber le pas.

" Je ne t'oublige à rien, tu sais..." commença t'elle, ne voulant pas rendre Jake mal à l'aise. " Si tu n'as pas envie de répondre, abstient toi. Tu sais que je comprendrai et je ne t'en voudrais pas."

Elle le regard un instant, réfléchisant à ce qu'elle pourrait bien demander en tout premier puis, finalement, se lança.

" Bah ... et bien. Pourquoi? " Demanda t'elle simplement en le regardant, intriguée. " Pourquoi le traine tu toujours avec toi? Tu le fait pour quelqu'un d'important? Qui t'es cher? Ce n'ai pas du tout ton style d'être dépendant à un objet electronique ... Enfin, tu n'est pas l'un de ses jeunes superficiels qui bondent les rues! "

_________________

* * *
[ Elena White ]
HOW CAN I DECIDE WHAT'S RIGHT

WHEN YOU'RE CLOUDING UP MY MIND

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snowhite02.skyrock.com/
Jacob Clayton
Charmant Baratineur
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 26
Localisation : Shakespear Theater, enfin si vous trouvez pas essayez donc le bar
Citation : Méfiez vous des appararence, les gens ne disent pas se qu'ils pensent...
Date d'inscription : 11/10/2007

Humeurs Théatrâles
[Rôle]: Metteur en scène
[État/Humeur]: Vexé et Prétencieux
[Coté coeur?]: Parce que vous croyez au relation sérieuse vous ?

MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   Dim 9 Déc - 14:33

Jake sourit, observant tour à tour le paysage et les beaux yeux d'Elena. Elle cherchait à en savoir plus, c'était tellement légitime.. Certes Jacob n'aimait pas être dépendant de quelque chose, et surtout pas d'un misérable objet électronique un portable idiot qu'il trimbalait avec lui depuis dix-huit ans.

"Es-tu prête à entendre l'histoire de Jacob Clayton Mlle White ?"

Jacob continuait de marcher en trainant les pieds, regardant l'agréable cadre du parc, il mit un petit peu de temps avant d'ajouter quelque chose, il réfléchit à comment commencer son récit et puis, subitement, il se stoppa quelques secondes regardant Elena et ajoutant d'une voix neutre :

"Savais-tu que j'ai une soeur ?"

Bien sur que non elle ne pouvait pas savoir, dix-huit ans que cette maudite frangine avait disparut, et jamais, jamais une seule toute petite fois Jake n'avait parler d'elle. Le metteur en scène recommença à marcher, mettant ses mains dans ses poches, regardant tantôt le paysage, tantôt ses pieds et commença enfin son histoire :

"Emily qu'elle s'appelle. Trois ans et moins que moi. Dès que je l'ai vu je me suis attribué une mission : la protéger. Et c'est ainsi que je me suis mit à la surveiller de près, dans la cour je me battais contre d'autre garçon pour la protégé, bref je l'étouffais trop parfois. Et puis, à quinze ans elle à commencer à sortir avec un abrutit fini franchement ce type une ordure. Je sais pas comment elle faisait mais ce couple ne me plaisais pas du tout du tout. On s'est disputé, et puis elle m'a gifflé. Tu me connais fiert comme je suis je l'ai mal prit. On était au théâtre, là où travaillait nos parent, j'ai prit ma voiture et je suis rentré à la maison. Et donc, on s'est fait la tête pendant longtemps, on s'adressait plus la parole, on voulait pas s'excuser tout les deux. Deux ou trois mois plus tard, je l'attendais à la maison, enfin je faisais style que je regarde la télé, j'allais pas avouer que je m'inquiétais pour elle alors qu'on ne se parlait toujours pas. Mais elle n'est pas rentré, avec les parents on a avertit les gendarmes, on à lancer des avis de recherches. Pendant une semaine nuit et jour je l'ai cherché, mais je ne l'ai pas trouvé. Jusqu'au jour où elle m'a appelé. J'ai pas eu le temps d'en placer une qu'elle me disait qu'elle s'était enfuit avec cette imbécile de Patrick ou je ne sais plus son nom, elle m'a dit qu'elle ne me reverra jamais, que je ne la retrouverais jamais et qu'elle allait peut-être me donner des nouvelles de temps à autre. Je suis resté enfermé dans ma chambre durant un peu moins d'un an, avec mon portable attendant qu'elle ne m'appel. Elle ne l'a fait qu'une seule fois elle n'a prononcé que trois mots "tout va bien" et elle à raccroché. Son dernier coup de fil remonte à dix-huit, dix-sept ans et moi pauvre imbécile j'attends encore qu'elle m'appelle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après midi automnal [Jacob C.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après midi automnal [Jacob C.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après-midi tranquille.
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]
» Un après-midi ... Mouvementé ? [PV Zaza]
» Bon après midi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
: O n S t a g e : :: RiverFall : La ville :: Le Grand Parc-
Sauter vers: