on stage
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'homme et l'homme [Rafaelleu!]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'homme et l'homme [Rafaelleu!]   Mer 16 Avr - 1:35

Alexander était dans sa loge, non pas qu'il aimait sa y être, mais toutes les salles de répétions étaient prises, et c'était beaucoup moins bruyant dans les coulisses...enfin, moins bruyants, il y avait seulement les techniciens, mais ceux-ci étaient généralement pas de grands parleurs. Il s'asseye dans la chaise à roulette et ce mit à répété son texte avec les feuilles. Il ce demandait même pourquoi il avait apporté son texte, IL LE CONNAISAIT PAR COEUR!

Alex déposa son texte et regarda les boites de maquillages qui traînait sur la table de son Co-logeur. Il ne ce souvenait plus de son nom, enfin, ce n'était pas vraiment important pour l'instant. Il ce leva debout et ce mit à répété d'une voix forte sont texte, en faisait les gestes et en faisant semblant qu'une personne lui parlait. Malheureusement, le comédien qui devait venir avec lui n'était jamais arrivé, et cela, après 2 heures d'attente.

Alex soupira et dit au lieu de dire la phrase de son texte il cria presque: "Non mais être ponctuel sa coute pas cher!!!".
Il s'asseye et mit sa main sur son front pour vérifier s'il n'avait pas de fièvre. Il avait tellement besoin de relaxé en parlant avec des gens. Le comédien ce leva, prit son sac à dos, et comme s'il était sur le point de partir, il entendit des coups à sa porte. Il ouvrit la porte à la volée et dit sur le bord de l'énervement, sans regardé la personne qui était devant lui: "Non, mais tu es sur quel fuseau horaire?! Sa fait 2hrs que je suis ici à pratiqué avec personne, la pièce est dans quelques jours et t'es pas capable d'être à l'heur?!"
Il regarda alors attentivement et vit que ce n'était pas l'homme qu'il attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme et l'homme [Rafaelleu!]   Sam 19 Avr - 17:50

Rafael était vraiment d'une humeur massacrante. C'était, à son idée, la pire journée qu'il ait jamais vécu, mais il refusait catégoriquement de montrer à cette garce de Dowter combien ce boulot l'ennuyait à mourir et surtout le rendait fou de rage. Elle le savait bien sûr! Mais il n'allait pas en plus lui faire le plaisir d'afficher une mine boudeuse et ainsi lui procurer le plaisir intense de voir le nouvel "assistant" de Clayton aussi en colère contre elle perpétuellement. De toute façon, il ne pensait pas avoir l'occasion de la voir ce matin puisque ça, c'était plutôt le travail de Paolo! Heureusement que son meilleur ami était là pour lui tenir compagnie! Ils étaient arrivés au théâtre ensemble, et Rafael s'était éclaté à sortir le plus de méchancetés possibles sur le dos de sa nouvelle patronne, ce qui avait le don d'amuser Paolo. Ils s'étaient quittés à l'entrée, Rafael croisant les doigts pour que cette garce daigne bien accorder un job à son meilleur ami - qui avait un tel pouvoir de persuasion qu'il serait étonnant qu'elle le laisse filer.

Rafael fila vers la scène sans trop se presser, les mains dans les poches et essayant de mémoriser le moindre recoin du théâtre pour parvenir à avoir un tant soit peu de repères dans ce lieu qui pour l'instant lui avait été plutôt hostile. En parlant de ça, il faillit se manger une marche en scrutant les alentours à ce point et ainsi se casser une précieuse cheville dans l'aventure, mais il parvint malgré tout à rester debout et se félicita d'avoir réussi une telle maladresse sans que personne ne l'ait vu. Il continua alors en fixant ses converses blanches fraichement acquises de la veille et atterrit en plein milieu d'une scène que répétait Elena, sa toute fraiche connaissance et un jeune homme, apparemment Hamlet. Clayton surveillait tout ça et Rafael s'approcha de lui, se faisant discret sans pour autant se cacher et constata au bout de quelques minutes que personne n'avait besoin de lui, il s'éclipsa vers la droite lorsque Jake le somma d'aller dire à un certain Alexander qu'il devait se tenir prêt dans une demie-heure. Insulté de devoir se charger de tâches aussi ingrates et impersonnelles, il se mordit la lèvre dos au metteur en scène "en chef" et s'efforça de chercher la loge en question. Au bout de dix minutes il trouva finalement ce qu'il cherchait et frappa à la porte par pure politesse.

Il s'apprêtait à rentrer, délivrer son message et aller vaquer à d'autres ennuyantes occupations lorsque la porte s'ouvrit, et un jeune homme s'évertua à limite lui crier dessus. Rafael le regarda avec de grands yeux ronds. Une fois la tirade du comédien terminée, il croisa les bras et soupira en le fixant bien dans les yeux, puis lui répondit sur un ton qui se voulait ferme.


- Tu crois que ça se fait d'engueuler les gens comme ça quand ils n'ont même pas franchis la porte d'une pièce et surtout quand ils n'ont rien fait?


Rafael ignorait si les comédiens étaient au courant de qui il était, que ce soit le célèbre Rafael Miller ou l'ignoble petit assistant de Clayton, mais de toute façon ça ne changeait rien. On n'avait pas à lui parler sur ce ton.


- Clayton te réclame dans vingt minutes, sois pas en retard.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme et l'homme [Rafaelleu!]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prime et renom de l'homme au boomerang
» L'homme au long nez ou Uldry D. Kenneth.
» Près d'un homme pensif...
» « Mets-toi tout nu, si t'es un homme... » (17.06.11 à 14h37)
» « L'homme est une prison où l'âme reste libre. » ~Victor Hugo~ [Pv~Alicia Von Ludvig]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
: O n S t a g e : :: Backstage :: Les Coulisses :: Les Loges-
Sauter vers: